Toulouse-Lautrec, figure emblématique du Moulin Rouge

30 novembre 2021

Ligne dégradé

Mais qui est cet étrange personnage que l’on peut apercevoir entre les murs du Moulin Rouge ? Toulouse-Lautrec, fervent admirateur des danseuses de French Cancan et grand observateur de la société de son temps est reconnu pour ses œuvres mettant en scène la vie de ce cabaret parisien créé en 1889. Découvrez la biographie de cet artiste du 19ème siècle.

Un destin hors du commun

Henri de Toulouse-Lautrec, l’anticonformiste, l’amoureux de la vie et des femmes n’aimait rien de moins que les jugements étriqués et les préjugés. C’était un homme libre, décidé à mener une existence joyeuse et fantaisiste. Sa vie atypique et mouvementée sera rythmée entre festivités et partages mais aussi douleur et solitude.

Cet albigeois né le 24 novembre 1864 se consacrera au dessin et à la peinture la majeure partie de sa vie. Il n’aura pas toujours vécu dans le sud de la France. Alors que ses parents, un couple d’aristocrates, se séparent quelques années après sa naissance, il suit sa mère et emménage à Paris en 1872.

Mais qui est réellement Toulouse-Lautrec ? Surprenant mais à l’époque, celui-ci n’était pas seulement connu pour ses œuvres d’art mais également pour son physique atypique qui marquait les esprits des nombreux spectateurs du Moulin Rouge. Tout d’abord, sa taille, elle en surprenait plus d’un ! Il mesurait moins d’1m52, était infirme et boiteux. C’est à la suite d’un accident à l’âge de 14 ans qu’il découvre qu’il est atteint d’une maladie des os dégénérative. À défaut de pouvoir s’adonner à l’équitation et à la chasse comme son père le comte Alphonse de Toulouse-Lautrec-Monfa, il s’en inspire dans ses aquarelles. Il effectuera alors plusieurs séjours au château de Malromé et Celeyran, et réalisera différentes œuvres. Parmi celles-ci, « l’Artilleur sellant son cheval », le « Cheval blanc Gazelle et le « Cavalier Monsieur du Passage ».

 

Une rencontre mémorable

C’est après l’échec de son baccalauréat à Toulouse, que le jeune Henri déterminé à devenir un artiste décide de retourner à Paris. Son père le présente à l’un de ses amis, René Princeteau, peintre français reconnu pour ses tableaux équestres. Celui-ci deviendra son premier maître et l’aidera à réaliser son rêve. Les moments passés ensemble marqueront la vie des deux hommes et se retranscriront dans leurs œuvres.

C’est à Montmartre, dans ce bouillonnement artistique que Toulouse-Lautrec rencontrera de grands créateurs tels que Léon Bonnat et Fernand Cormon. C’est l’occasion également pour lui de se lier d’amitié avec plusieurs jeunes peintres dont l’un d’entre eux est aujourd’hui reconnu dans le monde entier, Vincent Van Gogh. Henri de Toulouse-Lautrec s’imprègne de cette ambiance parisienne qu’il apprécie particulièrement. Il y puise son inspiration et accroit sans cesse sa culture personnelle. Il lit Balzac, arpente les rues parisiennes, visite les musées et les cafés, et se prend d’affection pour un mouvement en vogue à l’époque, le Japonisme. Ce courant artistique, nommé pour la première fois par le critique d’art Philippe Burty. Les objets et œuvres d’arts japonais sont pour lui une source d’inspiration.

Quelques années plus tard, Toulouse-Lautrec emménagera au pied de la butte Montmartre avec deux de ses amis, au 19 bis rue Fontaine. C’est dès l’âge de ses 20 ans que commence son immersion dans la vie montmartroise. Le jeune artiste souhaite mettre en avant la vie de ce quartier bohème qui le fait tant rêver. Il mettra un point d’honneur à saisir chaque moment avec véracité. Il fréquente alors de célèbres cabarets parisiens comme Le Mirliton, Le Chat Noir, le Moulin de la Galette et L’Elysée-Montmartre. Il s’amusera à mettre en valeur les différentes personnalités gravitant autour de lui.

C’est lors de l’un de ses passages dans un café qu’il tombera sous le charme d’une femme, une certaine Louise Weber aussi surnommée La Goulue. Dès l’ouverture du Moulin Rouge, cette danseuse fait fureur auprès des parisiens. Elle est connue pour son French Cancan endiablé et pour sa capacité à vider les verres du public après chaque spectacle. Mais ce n’est pas la seule à avoir attiré l’œil du peintre, le Moulin Rouge deviendra sa muse. Il assistera tous les soirs aux représentations, capturant chaque instant avec fidélité. Il réalisera sa première affiche pour le Moulin Rouge en 1891, affiche qui deviendra l’une des plus célèbres représentations du cabaret à ce jour.

Le saviez-vous ? Le Moulin Rouge dispose de nos jours d’un salon aussi appelé le salon Toulouse-Lautrec, en honneur à l’artiste.

Ligne dégradé

Toulouse-Lautrec, un brillant observateur

Henri de Toulouse-Lautrec était un homme libre qui ne se souciait guère des conventions. Il a manié toutes les techniques : peinture, dessin, lithographie, vitrail, céramique et reliure. Son art était incompris en raison d’un mode de vie que certains considéraient comme dépravé. Cependant, Il a tout de même réalisé au total 737 peintures, 275 aquarelles, 31 affiches et plus de 5000 dessins. Il est alors connu pour être un acteur important des post-impressionnistes.

Son titre de « génie de l’affiche », il le tient en partie au Moulin Rouge. C’est en 1891, que le directeur du Moulin Rouge, Joseph Oller, lui demande personnellement une affiche des plus originales. Au centre de cette affiche, La Goulue, dansant son fameux chahut. Au premier plan, une ombre de Valentin Le Désossé.  Les traits, les couleurs, les silhouettes et le lettrage font de cette œuvre une pièce unique et impactante. Il mettra en avant l’ambiance festive du Moulin Rouge grâce à un jeu de lumières jaunes ajoutant un peu plus de magie à cette œuvre. De subtiles touches japonisantes, en lien avec son affection pour le mouvement artistique apparaissent également sur l’Affiche « Moulin Rouge – La Goulue ». Cette œuvre fait alors carton plein dès sa sortie. Plutôt réussi ce coup d’essai, n’est-ce pas ?

Plusieurs affiches vont ensuite voir le jour. Il sera contacté par Aristide Bruant, chansonnier et créateur du cabaret le Mirliton et réalisera l’affiche « Ambassadeurs-Aristide Bruant dans son cabaret ». Le succès est immédiat, l’œuvre sera placardée dans toute la ville. En 1893, il dessinera également trois nouveaux chef-d’œuvres : « Caudieux », « Jane Avril – Jardin de Paris » et « Divan Japonais ». Jane Avril, soliste cancan au Moulin Rouge sera la plus grande rivale de La Goulue mais aussi la seule véritable amie de Toulouse-Lautrec. Mystérieuse, distinguée et intelligente, elle sera au centre de plusieurs de ses œuvres. Il quittera la vie nocturne par la suite avec une lithographie politique, « Babylone d’Allemagne », l’une de ses seules œuvres engagées. Il mènera à bien des affiches pour la chanteuse et actrice May Belfort mais aussi pour une danseuse peu connue du nom de May Milton. Elle l’inspirera et sera son sujet principal pour l’affiche « May Milton » mais aussi pour son tableau « Au Moulin Rouge ».

À sa mort en 1901, sa famille souhaite donner son fonds d’atelier aux musées parisiens. Cependant, les décideurs trouvent ses œuvres d’art controversées et choquantes et ne considèrent pas l’artiste comme étant un acteur majeur de l’art de l’époque. C’est son ami de toujours, Maurice Joyant, qui propose de reverser cette somme à la ville natale de Toulouse-Lautrec, Albi. Après plusieurs discussions avec les membres officiels de la ville, Maurice Joyant, les persuade de créer un musée dans l’ancienne résidence des évêques d’Albi. Le musée Toulouse-Lautrec ouvrira ses portes en 1922, l’exposition permettant ainsi de montrer toute la force et la liberté de l’art tant mises en avant par l’artiste. Bonne nouvelle, le musée est toujours ouvert ! Il détient actuellement la plus importante collection publique au monde d’œuvres d’Henri de Toulouse-Lautrec. On peut y trouver 219 tableaux, 563 dessins et 183 lithographies.

Pour s’y rendre, rien de plus simple :

Palais de la Berbie
Place Sainte-Cécile BP 100
81003 Albi cedex

 

 

 

Ligne dégradé
Toulouse-Lautrec
Affiche Bal du Moulin Rouge La Goulue Toulouse Lautrec

Les autres actualités

Moulin Rouge by Les Couronnes de Victoire : une ode à l’amour !

L’année 2024 a une saveur toute particulière pour le Moulin Rouge, qui s’apprête à souffler ses 135 bougies ! Pour débuter de la meilleure des manières cette année symbolique, le cabaret s’associe avec Les Couronnes de Victoire pour une collection capsule en édition limitée.

Collection Moulin Rouge by Sophie Cano : une ode éblouissante à l’élégance et à la magie

Pour célébrer comme il se doit ses 134 ans, le Moulin Rouge s’est associé à la créatrice parisienne Sophie Cano, qui a déployé ses trésors de créativité au travers d’une collaboration exclusive.
fil moulin rouge

Moulin Rouge! Le film : synopsis et casting

Êtes-vous prêt à découvrir tous les mythes et secrets qui se cachent derrière le film musical Moulin Rouge! ? Plongez au cœur de l’histoire d’amour tragique et de l’univers captivant de ce film primé.
sacré coeur paris montmartre

Vacances d’hiver à Paris : un programme sur mesure pour des vacances inoubliables

À la recherche d’idées pour sortir à Paris pendant les vacances scolaires d’hiver ? Voici le programme idéal pour de magnifiques vacances dans la capitale.
moulin rouge

Le Moulin Rouge : plongez au cœur des 134 ans d’histoire du plus célèbre des cabarets parisiens

Découvrez les 134 ans d’histoire du Moulin Rouge, le cabaret le plus spectaculaire de Paris. Explorez ses revues captivantes, ses films musicaux, son impact culturel et son charme intemporel.

Noël à Paris : les meilleures sorties et activités

Découvrez toute la magie d’un Noël à Paris : marchés pittoresques, lumières féériques, patinage et expériences uniques dans la Ville Lumière.