Plumassier

A la Maison Février, les plumes sont affaire de famille depuis 1929. Et il ne s’agit pas de n’importe lesquelles !
Dans un immense loft à Montmartre, si vous poussez la porte, vous découvrirez l’univers enchanteur de l’atelier, aux murs couverts de plumes d’autruche, de faisan, de coq dans une débauche éblouissante de couleurs et de matières. C’est là qu’arrivent les plumes brutes des quatre coins du monde, pour être brossées, lessivées et bouillies pour enfin être tapées avant de les teindre. Mais tout ne se montre pas, les secrets de fabrication sont bien gardés et se transmettent en toute discrétion. D’une exigence extrême, les plumassières ne laissent sortir de l’atelier aucune plume qui n’ait d’abord été testée pour sa résistance à la lumière ou à la chaleur des projecteurs. Mistinguett n’a-t-elle pas été la première à porter les chapeaux emplumés dont elle venait passer commande auprès des Février ? Joséphine Baker, Line Renaud, Zizi Jeanmaire n’ont-elles pas gravi les escaliers autrefois situés rue du Mail pour s’imprégner un peu mieux encore de leurs “habits de lumière” ?
A écouter ces plumassières expérimentées au milieu de ces boas et coiffes féeriques, il est certain que n’est pas plumassière qui veut. Le plaisir de la fête et un permanent feu d’artifices de couleurs et de lignes envolées se lisent dans les yeux pétillants de chacune. Qu’il s’agisse du Moulin Rouge ou des autres cabarets parisiens, des cabarets de Las Vegas ou du monde entier, d’opéras, de théâtres, de créateurs ou de particuliers, la plus grande confiance en leur imagination et leur savoir-faire est par tous acquise. Et à juste titre !

Plus d’info sur www.maisonfevrier.fr