Mistinguett

mistinguett2_72dpi

1875-1956

LA MISS MUSIC-HALL

Jeanne Florentine Bourgeois est née à Enghien-les-Bains en banlieue parisienne.
Fille d’un journalier et d’une couturière, elle cherche sa vocation et son nom de scène…Elle passe successivement de Miss Helyett à Miss Tinguett.
Tout change le jour où elle rencontre Jacques-Charles qui est pour ainsi dire le « père de la revue moderne ».

Ce tandem artistique va littéralement bouleverser le milieu du spectacle, et ensemble, ils vont écrire la légende du Music-Hall sur les planches du Moulin Rouge.
Dès 1907, Mistinguette va se défaire de son « e » et devenir Mistinguett « la femme aux divines gambettes ».
Aux côtés de Max Dearly, ils interprètent la valse chaloupée en 1909 puis créent des revues à grand spectacle qui s’enchaînent pendant près de 30 ans, avec plumes, strass, paillettes, girls et boys.
Un concept qui fait encore loi aujourd’hui au Moulin Rouge !

Je réserve